Pourquoi “ne pas avoir le temps” est un mensonge?

Depuis la parution des livrets “RAC”, certains de mes lecteurs m’ont reçemment demandé “Comment fais tu pour trouver le temps de faire tout çà?
Pour situer ceux qui arrivent en plein milieu, le “tout çà” correspond probablement:
– au blog RAC lancé en janvier 2012
– ses 4 livrets PDF parus en juillet 2012
– au second blog anglophone lancé en juin 2012
– le tout en ayant un emploi à temps complet
Soyons clair, je ne suis pas une machine ou un surhumain car il m’arrive aussi de penser que je “n’ai pas le temps”: un exemple personnel je “pense” toujours apprendre le piano et la salsa mais “je n’ai pas le temps” cette année. 🙂

Pourquoi? Tout simplement car ce ne sont pas mes objectifs de cette année. Etant concentré sur le lancement de mes blogs je dépense logiquement plus de temps sur des activités liées aux blog plutôt qu”apprendre la salsa ou le piano.
Ce qui est grave est de se voir dire “je n’ai pas le temps” alors qu’on trouve du temps pour des activités non productives (se connecter à Facebook et regarder la vie d’autrui à longueur de journée en est une pour moi)

Le but de cet article est d’être conscient sur la façon dont nous dépensons notre temps et d’effectuer un bilan hebdomadaire afin de déterminer si nous sommes simplement “occupés” ou “productifs”.

Pour cela j’identifie le temps obligatoire du temps libre comme une société distingue ses couts fixes de ses couts variables. Le premier inclue le temps de travail et les transports associés, le temps de sommeil, le temps lié à se nourrir (incluant la cuisine et les courses) et les autres activités quotidiennes de la vie (se doucher, activités ménagères par exemple) .
Le temps libre inclue la partie personnelle et accomplissement: le blogging, le sport, le temps passé avec mes amis et toute autre activité de loisir.

Comment je découpe ma semaine?

Une semaine compte 168 heures, voici le découpage:
Les temps sont des moyennes calculées (peuvent plus ou mois varier en fonction de la journee) et comptabilisent les principales activités.

Répartition du temps obligatoire:
Sommeil: 45,5 h/semaine soit 6,5h/jour
Travail/Transport: 55h/semaine soit 11h/jour (seulement jour de semaine)
Nourriture/Cuisine: 10,5h/semaine soit 1,5h/jour
Activités Ménagères: 4h/semaine
TOTAL: 115h consacrées aux activités dites obligatoires représentant déjà plus de 68% de ma semaine.
Noter que ce temps est plutot optimisé.

Reste donc 53 heures pour être productif.
Je différencie “être productif” lorsque je passe du temps lié à un objectif particulier:  internet pour se trouver un emploi ou formation sur comment promouvoir un blog.
Etre occupé” peut être toute autre activité n’ayant aucun impact positif sur mes objectifs, personnellement rester sur FB ne me rapporte aucun gain positif, excepté où je travaille la promotion de certains articles.

Par activité productive,jentends par là toute activité qui vous rapporte quelque chose sur le plan intellectuel, social, financier et autre lié à vos objectifs.

Les activités dîtes obligatoires ne pouvant être changées, c’est dans cette partie que vous pouvez vous concentrer sur vos objectifs: être en forme, apprendre l’anglais, apprendre à danser ou se former sur une compétence spécifique, etc.

Répartition du temps libre:
Blogging 22 h/semaine
Sport 7h/semaine

Les temps consacrés au blog incluent toutes les activités reliées allant de la lecture, l’information, la rédaction des articles, l’analyse des statistiques, la promotion et communication, etc.
Etre en forme comprend l’activité sportive, étirement, douche et le temps consacré pour s’y rendre.

54% de mon temps libre est consacré à mes objectifs, le reste est consacré à ma vie personnelle en sachant que le sport peut aussi être y comptabilisé . En realité sur ma semaine de 168 heures, je passe 68% sur la partie obligatoire, 17% sur mon accomplissement personnel et 15% sur ma vie personnelle.

Conclusion:
Ne pas avoir le temps n’est qu’un mensonge et non une excuse. Je n’apprends pas la salsa aujourd’hui car je ne veux pas le faire maintenant, et non pas parce que je n’ai pas le temps. Dans le cas où ce serait un objectif prioritaire, j’aurai trouvé le moyen d’amménager du temps libre pour pour l’investir dans la salsa. EN CLAIR, NOUS NE FAISONS PAS LES CHOSES SIMPLEMENT PARCE QUE NOUS NE LE VOULONS PAS. Dans ce monde il existe 2 catégories de personnes (voir Le Bon, La Brute et Le Truand): il y ceux qui sont occupés ayant des “choses à faire” et qui n’ont jamais le temps, et il y a ceux qui ont défini leurs priorités et organisent leur temps de manière à produire un résultat. Soyons honnête et disons “ce n’est pas ma prioritéplutôt que “je n’ai pas le temps“, en faisant ce simple changement il a y une grand changement qui va se passer dans la tête.

Exercice à faire chez soi seul ou avec un ami:

Remplacer tous vos “je n’ai pas le temps” par “ce n’est pas ma priorité” et voyez le résultat. Comment dépensez vous votre temps? Avez vous des priorités? Etes vous choqué du résultat. J’explique dans le triangle de la réussite (livret 1) quelles sont les 3 critères nécessaires pour réussir: définissez vos priorités, trouvez un plan d’action et éxécutez le.

Que pensez-vous de cet article?
Comment répartissez vous votre semaine?
Vos activités sont-elles en relation avec vos objectifs?
Comment gérez vous votre temps?
Etes vous plutôt productif ou occupé?
Dites moi en commentaires comment vous optmisez votre efficacité personnelle?

 

Showing 9 comments
  • Bruno
    Répondre

    Salut Phalakone,

    Je commence a prendre le virus de commenter sur ton blog, excellent article encore une fois. J’aime cette définition d’être occupé et productif ainsi que la citation du Bon, La Brute et Le Truand.

    Est ce que tu nous prépares une formation sur le développement personnel?
    Vu la jeunesse du blog, encore bravo.

  • Daniel74
    Répondre

    Ton blog a vachement changé depuis la dernière fois, impressionant la vitesse à laquelle tu apprends.

    Pour ce qui est de l’efficacité personnelle, je conseille le bouauin “Getting Things Done” de David Allen, mais vu comment tu avances je doute que tu l’ai déjà lu.

    Bon courage.

  • Aurélie
    Répondre

    Tes amis qui te décrivent comme étant hyper actif n’ont pas tort.

    Personnellement, la part de temps obligatoire devrait etre dans les 75%. Je me donne obligatoirement 8h de sommeil par jour et je passe du temps dans les transports 🙁

    Très bonne façon de nous mettre la pression Phala et de se rendre compte le peude temps que nous avons pour nous.
    🙂

  • Jean L.
    Répondre

    Article qui prouve bien que le temps nous est precieux, d’ou l’expression le temps c’est de l’argent.

    Essayez d’ avoir une activite qui vous apporte reellement quelque chose est productif.

  • Moulox
    Répondre

    Outre la répartition du temps, pour être efficace et avoir le temps est aussi et surtout une question de discipline.
    C’est la ou personnellement j’ai une grosse lacune.
    On dit qu’on se bonifie avec l’age. A voir…! ^^

  • Named de Proactive Activity
    Répondre

    Salut Phala

    Je suis totalement en accord avec l’idée de ton article, je pense que ce qui freine les gens c’est principalement la communication instantané et les distractions.

    Les sources de distractions sont partout : des jeux sur IPhone des publicités et surtout la télévision.
    En France on regarde la tv 3h20 par jour si on fait le cumul sur 1 an c’est quasiment 10 semaines à regarder la télé.

    La communication instantané est présente partout pas seulement quand on est sur son ordinateur et connecté à Facebook .
    Elle est aussi présente quand on sort avec toutes les notifications que l’on reçois sur notre IPhone toutes ces emails et les sms où l’ont se sent obligé de répondre tout de suite alors qu’on travaille.

  • Nora@Parc d'attraction
    Répondre

    Excellent article qui fait vraiment réfléchir. Je suis tout à fait d’accord avec toi, j’ai longtemps considéré que “je n’avais pas le temps” alors tout est, effectivement, une question de gestion de priorité.

    • Phala
      Répondre

      Ne t’en fais pas Nora, tu n’es pas la seule.
      On aime malheureusement tous se donner des excuses, dire qu’on n’a pas le temps est toujours facile à accepter que de se dire ce n’est pas ma priorité.
      Je viens de faire un exercice intéressant à quelques amis en leur demandant de remplacer “je n’ai pas le temps” par “ce n’est pas une priorité”, au final il y a eu très peu de priorités.
      Certains se sont même demandés comment ils dépensaient leur temps.

  • Alex
    Répondre

    Je n’aimerai pas etre ceux qui doivent subir cette pression ou plutot cette moitivation journaliere.

Leave a Comment