Maitriser les bases du prêt immobilier au Canada

Parce que je suis en train de chercher lentement une acquisition immobilière au Canada, je me suis dit qu’un article qui rappelle le B.A.B.A d’un prêt immobilier au Canada ne ferait de mal à personne.

Comprendre les bases du prêt immobilier au Canada

Avant de choisir votre hypothèque, il y a quelques concepts de base qu’il faut assimiler afin de pouvoir négocier avec votre banquier.
Tout le monde les connait probablement, mais c’est toujours bon de se rappeler quelques principes de bases Canadiens.

L’apport personnel ou le “downpayment”

C’est ce que vous apportez sur la table avant de contracter un pret immobilier. Ces fonds peuvent venir de toute source financière: votre épargne, vos parents, votre blog 🙂 ou vos activités annexes. La différence sera donc le montant à emprunter avec la banque. Au Canada, l’apport personnel doit etre au minimum de 5%, soit 12,500$ pour une propriété de 250,000$.
En moyenne, les acheteurs déposent un apport allant de 5% à 25%

 Le taux conventionnel:

Si l’apport personnel est inférieur à 20%, le prêteur requiera de votre part d’acheter une assurance sur hypothèque (j’en parlerai dans un prochain article). Noter bien qu’en dessous de 20%, cette assurance est obligatoire.

En fonction, du montant déposé ce taux s’élève à:

  • 2.75% si votre apport est de 5%
  • 2.00% si votre apport est de 10%
  • 1.75% si votre apport est de 15%
  • 1.65% si votre apport est de 20%

Les taux indiqués ci-dessus sont valables pour l’Ontario en ce moment (janvier 2012).
Je vous recommende de vous renseigner avec votre banque car ces taux varient en fonction de la région et de la période.

Les termes de l’hypothèque ou du “mortage”:

Ces termes  correspondent à la période pour laquelle votre banque va vous prêter de l’argent à ces conditions.

Exemple de prêt immobilier au Canada:

Taux fixe de 4.23% pendant 4 ans ou taux variable à 2.79 pendant 5 ans.
Les hypothèques vont de 6 mois à 25 ans.
Généralement, les acheteurs contractent des termes  à 5 ans afin de les renégocier.
Ce sera l’opportunité de faire du shopping pour profiter de meilleur taux en fonction de la période car les institutions prêteuses se baseront sur le taux du marché qui est celui de la banque du Canada.

L’amortissement d’un prêt immobilier au Canada

Pas besoin de préciser que plus il sera long, plus vous paierez des intérêts. Essayer de maximiser vos paiements pour en réduire le montant. C’est la durée de remboursement du prêt ou plutot le temps que vous mettrez à payer votre propriété. Cet amortissement est basé sur les montants et la fréquence des paiements, il dure généralement de 25 à 30 ans.
Pensez aux paiments accélérés, j’écris un article sur comment économiser plus de 20,000$ sur votre hypothèque.

Plus vous compléterez cet article, moins on se fera avoir par les banques.

Leave a Comment