[RAC 30] “La France d’aujourd’hui” par Tue Si

French United Colors in Toronto
Asie (Laos) – Océan Indien (Madagascar) – Caraïbes (Guadeloupe) – Afrique (Cameroun)

Comment imaginez vous un Français?” Avez vous déjà posé cette question à un Canadien?

La réponse sera probablement:
– qu’il est romantique
– qu’il aime le vin, le fromage, la baguette et la bonne gastronomie
– qu’il est de couleur de peau blanche
– et qu’il est souvent vêtu d’un béret sur la tête

Comment faire lorsque vous ne correspondez pas au stéréotype Français?

Alors quand vous avez des origines africaines, asiatiques, arabes, caraïbéennes ou autres, c’est le drame. Une idée difficile à croire lorsque vous arrivez à Toronto, qui je rappelle est la 1ère ville multiculturelle du Canada et cosmopolite au monde. En effet,la 1ère richesse culturelle de Toronto: ses quartiers ethniques avec plus d’une centaine de communautés venues du monde entier composant les 6 millions d’habitants de Toronto et sa banlieue.

Etre né en France et avoir des origines est un concept nouveau à faire digérer aux Canadiens, alors qu’il existe des milliers de cas similaires ici, vous trouverez des personnes d’origines jamaïcaines, philippinos, italiennes ou pleins d’autres et qui sont nés sur les terres Canadiennes.
Alors à qui la faute? Les médias, le gouvernement ou les mentalités?
Même nous, en tant qu’européen, avons une idée multiculturelle de l’Amérique du Nord, mais aussi parce qu’il est fréquent de voir des présentateurs TV, des publicités ou même des documents officiels du gouvernement avec des personnes “colorées”.

3 types d’intégration:

– aux Etats-Unis, je la qualifierai de “politique d’assimilation” et le fameux “Melting-Pot” où les Américains sont pro-américains et en oublient souvent leurs origines
– en France, j’utiliserai le terme de “politique de discrimination” où l’on distinguera les français de couleur blanche et les français “colorés”, ceci entrainant une interrogation sur l’identité française
– et au Canada, je parlerai de “politique d’intégration” où tout le monde se sent Canadien sans en oublier leurs origines, d’où l’existence de multiples quartiers ethniques qui entraine par la suite les communautés ethniques
Je tiens tout de même à préciser que cela concerne une majorité et que cela tient de mon avis personnel.

Tuesi, l’artiste photographe à la soirée PVTistes du 27 février au Madison

D’où l’idée de Tuesi, un étudiant français en photographie à l’école “Ontario College of Art“,de présenter un projet nommé “La France d’aujourd’hui“, un projet qui tentera de présenter une identité plus révélatrice de la population française actuelle. (Projet actuellement en cours)

Ci-dessous, un diaporama présentant les shoots effectués par amusement et non pour le projet final (les autres étant plus sérieuses bien entendu).

Showing 3 comments
  • $teves
    Reply

    Non t’écris Bien Doyen lool
    super analyse j’adhère totallement!
    en tout cas shooting bien marrant… à refaire.
    et pas la peine de te justifier pour ta tenu abominable et le T-shirt ; on sait que tu voulais faire de la pub pour la boisson que tu as créée lol

  • Mimi
    Reply

    Il était en pyjama.

  • Agnès
    Reply

    Hello Phalak, Je trouve que c’est une bonne idée de tenir un journal de bord de tes péripéties canadiennes. J’espère que tu continues toujours le sport.
    Permets-moi de te donner mon opinion sur ton analyse. Que les étrangers conçoivent la France comme un pays romantique, avec des baguettes et des berets est assez typique comme image, voir un cliché touristique sans être péjoratif. En revanche penser que la France applique une politique de descrimination n’est pas vraiment argumentatif puisqu’elle nous a acceuilli en tant que réfugié politique. Je pense pas non plus que cela soit un acte d’altruisme pur et sans intérêt politico-économique. Mais bon c’est un long débat.
    En tout cas porte toi bien. Je reste aux nouvelles “d’un laotien au canada”
    A bientôt,
    Agnès

Leave a Comment